26.4.04

Baricco, sempre

" - Mais rien n'arriva, parce qu'il manque toujours quelque chose à la vie pour être parfaite."

" - Il faut passer à travers la souffrance, vous comprenez?
- Non. "

"Alors elle pensa que, même si la vie est incompréhensible, nous la traversons probablement avec le seul désir de revenir à l'enfer qui nous a engendré, et d'y habiter auprès de qui, un jour, de cet enfer nous a sauvé. Elle essaya de se demander d'où venait cette absurde fidélité à l'horreur, mais elle s'aperçut qu'elle n'avait pas de réponse."

In "Sans Sang", Albin Michel, Trad. Françoise Brun