3.5.09

L'infirmier mélomane

Il était un vrai champ de bataille, dévasté par des années de démons enragés en bagarre entre eux et avec tout ce qui les entourait. Les médecins ne lui prescrivaient que des conneries: des antibiotiques, des anti-inflammatoires, des analgésiques.

Il gémissait sourdement dans un coin quand un infirmier mélomane l'a vu, et l'a soigné: les Vêpres de Rachmaninov trois fois par jour pendant un mois; ensuite, une fois par jour jusqu'à complète disparition des symptômes. Et le silence, total, nu comme un alphabet. Pas un bruit, pas un mot, ni entendus, ni dits. Même pas pensés. Surtout pas pensés.



Sem comentários:

Enviar um comentário

Não prometo responder a todos os comentários, mas prometo que fico grato por todos.